Réforme des entrées en écoles d'orthophonie

Le point sur le projet de réforme de l’entrée en école d’orthophonie.


Sans qu’aucun texte officiel n’ait été encore publié à ce jour (sauf celui qui concerne l’accès aux études d’infirmier(es)), un projet de réforme de l’accès aux études de santé en général, et d’orthophonie en particulier, est à l’étude.
En l’état actuel des discussions, il est évoqué, pour la rentrée 2020, un regroupement de certaines écoles entre elles afin de constituer 7 pôles en France (voir la très récente publication de la FNEO - carte ci-dessous).
Chaque pôle n’a pas encore déterminé ses propres modalités de recrutement, à savoir soit un examen du dossier Parcoursup et un oral soit une ou plusieurs épreuves écrites et un oral.

Attention ! C’est une illusion de croire que l’accès à ces filières en serait de ce fait facilité, bien au contraire !
En effet, ni la formation d’orthophoniste, ni le nombre de places dans les écoles, ni les exigences des jurys en termes de pré-requis ou attendus ne vont changer !
S’il n’y a plus d’épreuves écrites, c’est lors des oraux que seront vérifiées les connaissances et compétences des candidats.


En classe prépa, le travail de fond est donc sensiblement le même, notre rôle reste celui:


1- de compléter et d’approfondir les connaissances de nos élèves dans les matières de prédilection des formations qu’ils envisagent de suivre. En ce qui concerne l’orthophonie, nul doute que la maîtrise de la langue va rester l’un des attendus essentiels. Nous savons également que les sciences sont aussi prépondérantes dans le cursus.
2- de mettre en place un travail régulier de restitution de ces connaissances à l’écrit et à l’oral, de manière à permettre à l’élève de soutenir son oral d’entrée dans la filière qu’il a choisie.
3- d’accompagner l’élève vers l’acquisition d’expériences de terrain dont le témoignage contribuera à rassurer le jury quant à sa motivation à se diriger vers un métier de la santé. Les rencontres hebdomadaires avec un orthophoniste contribuent aussi à cet objectif. Un compte rendu et une appréciation viendront étayer le dossier Parcoursup à ce sujet.
4- Enfin, d’inclure dans chaque formation une avance sur certains points du programme de la filière envisagée, afin d’en atténuer certaines difficultés. Nous intègrerons déjà cette année des modules supplémentaires de Physique acoustique et Neurologie au programme de la prépa orthophonie.


Dans la forme, l’accent est donc mis sur l’expression orale des connaissances et la valorisation du nouveau dossier de l’élève déposé sur la plateforme Parcoursup entre fin janvier et fin mars de l’année de prépa.
Riches de notre expérience de plus de 30 ans, auprès de milliers d’étudiants ayant choisi d’accéder aux études de santé, et tout à fait conscients des exigences requises en termes de compétences par ces filières, nous proposons une formation parfaitement adaptée aux besoins de nos étudiants.