Numérus clausus 2018 : des hauts et des bas

Si le nombre de places augmente très légèrement sur le territoire, ce qui reste non significatif université par université, Bordeaux reste au même niveau que l'année dernière dans l'ensemble des secteurs..., mais perd trois places en "Sage femme" !!!

Très curieux sachant que nous manquons de Gynécologues et que les Sages femmes étaient pressenties pour les appuyer ????

Article suite au décret du 27 décembre 2017